Retour

Québec trace la voie pour prévenir les abus dans le sport

Les victimes de l'ex-entraîneur de ski alpin Bertrand Charest peuvent dire mission accomplie. Les élus de l'Assemblée nationale ont donné suite à leurs demandes, mardi, en adoptant à l'unanimité une motion pour mettre en place un plan de prévention des agressions sexuelles et d'autres formes d'abus dans le sport, et ainsi mieux encadrer les athlètes et les fédérations sportives.

« Je suis très fière d’avoir pu contribuer à faire une différence pour la sécurité des athlètes, peu importe le sport qu’ils pratiquent », a souligné l’ancienne skieuse Geneviève Simard.

Quatre des douze victimes qui sont sorties de l’ombre la semaine dernière étaient présentes à l’Assemblée nationale lors de l’adoption de la motion, qui souligne notamment leur courage.

Les anciennes skieuses Émilie Cousineau, Anna Prchal, Gail Kelly et Geneviève Simard ont été applaudies chaleureusement par les députés.

« Les nombreux mots d’encouragement reçus de parents et d’autres athlètes nous ont confirmé qu’il fallait parler publiquement », a pour sa part signalé l’ancienne skieuse Gail Kelly.

Plusieurs éléments devraient figurer dans le plan gouvernemental :

  • une modification des règles de reconnaissance des fédérations sportives afin d’exiger l’adoption et le dépôt d’un plan d’action pour prévenir les agressions physiques, psychologiques, émotionnelles et sexuelles dans la pratique d’un sport au Québec;
  • une formation obligatoire pour les entraîneurs, les athlètes, les bénévoles et autres personnes présentes dans l’entourage des athlètes;
  • une reddition de comptes de la part des fédérations sportives;
  • des politiques et procédures claires pour assurer la protection des athlètes;
  • une approche indépendante et sécuritaire pour permettre aux athlètes et personnes dans l’entourage du sport de rapporter tout incident qui pourrait se produire;
  • un traitement indépendant des plaintes;
  • un financement des fédérations conditionnel au respect du plan d’action.

Objectif 2020

« J’ai donné le mandat au ministère l’Éducation, du Loisir et du Sport de procéder aux modifications des règles et modalités qui nous régissent avec les fédérations sportives au Québec, pour que tout ça soit fait d’ici 2020 », a indiqué celui qui est à la tête de ce ministère, Sébastien Proulx.

De son côté, la ministre de la Condition féminine, Hélène David, dit que le Québec n’a « plus le droit de rester les yeux fermés ».

« Est-ce qu'il faut dénoncer? Certainement. Mais pourquoi ces femmes n’ont pas dénoncé depuis 20 ans? Parce que la société n’était pas prête ni à entendre, ni à agir, ni à bouger. Maintenant, on est prêt à entendre, à bouger et à agir, enfin! » a ajouté la ministre David.

Un pacte concret

Les victimes des abus de l’entraîneur Bertrand Charest se réjouissent des engagements concrets du gouvernement québécois.

« Aujourd’hui marque une journée très importante dans le sport, parce qu’à partir de maintenant, nos jeunes pourront exercer le sport de façon saine et sécuritaire. Ils seront en mesure de réaliser leurs rêves et leur plein potentiel » », a déclaré Geneviève Simard lors d’un point de presse.

« Nous formons une équipe unie et sans vous, je ne serais pas ici aujourd’hui, » a dit Gail Kelly en regardant ses anciennes coéquipières. « Merci d’être à mes côtés, je vous en serai toujours reconnaissante. »

Les victimes de Bertrand Charest exigeaient une refonte complète de l'encadrement des jeunes sportifs par les différentes fédérations sportives non seulement au Québec, mais partout au Canada.

Le gouvernement de Philippe Couillard s’est d’ailleurs engagé à sensibiliser le gouvernement fédéral ainsi que les autres provinces afin qu’il y ait une concertation dans ce dossier.

En juin 2017, l’entraîneur Bertrand Charest a été reconnu coupable de 37 des 57 chefs d'accusation qui avaient été déposés contre lui concernant des gestes d'inconduite et d'agression sexuelle commis entre 1991 et 1998 sur neuf jeunes skieuses âgées de 12 à 18 ans. Il a été condamné à 12 ans de prison.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque