Retour

Querelle syndicale pour courtiser les cols blancs de Gatineau

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) tiendra à son tour une rencontre d’information, mardi soir, afin de courtiser les cols blancs de Gatineau.

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente quelque 70 % des employés municipaux au Québec, avait annoncé lundi qu'il représenterait désormais le Syndicat des cols blancs de Gatineau, auparavant indépendant. Il a déposé une requête en accréditation auprès du syndicat.

Toutefois, des représentants de la CSN affirment que la partie n'est pas jouée. Ils veulent toujours que la CSN représente les travailleurs de Gatineau et continueront de faire signer des cartes de membre.

« Ce n'est pas fait encore [l'adhésion au SCFP] », a souligné Michel Quijada, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Outaouais (CCSNO-CSN). Il souhaite que les syndiqués puissent entendre les arguments de son syndicat.

Les cols blancs de la Ville de Gatineau sont sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2014. La Municipalité et le syndicat ont entamé un processus de médiation pour en venir à une entente négociée.

Les membres se sont dotés d'un mandat de grève en juillet dernier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine