Retour

Qui sont les présidents des campagnes des principaux partis? L'épreuve des faits

Le départ dans la controverse du coprésident du comité de la campagne électorale nationale de Justin Trudeau, Dan Gagnier, remet à l'avant-plan le rôle des présidents de partis. Qui sont-ils? Et quelles sont les limites de leurs fonctions?

Un texte de Denis-Martin Chabot

Dan Gagnier a été président de l'Institut canadien de politique énergétique en 2012, pour lequel il était inscrit en 2013 et 2014 au registre des lobbyistes à Ottawa.

Cet homme roule sa bosse en politique depuis longtemps. Dans les années 70 et 80, alors jeune loup de la politique, il travaille au ministère des Affaires étrangères. On lui confie le dossier du rapatriement de la Constitution en 1982 par le premier ministre d'alors, Pierre Trudeau. Il doit convaincre le gouvernement du Royaume-Uni de ne pas s'opposer à la requête du Canada.

Il fera un passage de deux ans à Queen's Park en tant que sous-ministre dans différents ministères et chef de cabinet du premier ministre ontarien David Peterson. Il rentre à Ottawa en 1990, où il travaille pour le gouvernement de Brian Mulroney.

En 1992, il part faire carrière dans le secteur privé. Il devient entre autres vice-président d'Alcan en 1994. Il siège aussi au conseil de direction de l'Association des manufacturiers et exportateurs du Canada.

Il revient à la politique en 2007 pour être chef de cabinet de Jean Charest à Québec, alors que son gouvernement est minoritaire. Il l'aide à retrouver une majorité en 2008. Puis, il quitte ses fonctions en 2009, avant de revenir en 2012, lors de la crise étudiante du printemps érable.

Directeur de la campagne libérale 2015

Il est un proche de Justin Trudeau, qu'il a appuyé dans la course à la direction du Parti libéral du Canada.

En tant que directeur de la campagne libérale, un poste qu'il occupe bénévolement, il s'implique dans la stratégie du parti. Il donne des conseils au chef. C'est un poste d'influence.

Autres partis, autres moeurs?

Recruter des gens de l'extérieur n'est pas inusité pour les campagnes électorales.

Le directeur de la campagne conservatrice s'appelle Guy Giorno. Il est avocat associé de la firme Fasken Martineau DuMoulin depuis 2002, où il s'occupe des dossiers touchant les règles d'éthique gouvernementale, de transparence et de droit politique.

Il a été chef de cabinet de Stephen Harper de 2008 à 2010 et est retourné avec Fasken en janvier 2011. Il a aussi été président national de la campagne du Parti conservateur à l'élection de 2011.

De 1995 à 1999, il a été directeur au cabinet de Mike Harris, premier ministre conservateur ontarien de 1995 à 1999, et président du Parti conservateur de l'Ontario de 1990 à 1992.

M. Giorno est également le président du comité sur le droit du lobbyisme et de l'éthique de l'Association du Barreau canadien, ainsi que l'un des auteurs de l'ouvrage Lobbyisme au Canada. En tant qu'expert reconnu du droit du lobbyisme, il conseille couramment ses clients sur ces règles complexes en évolution et traite fréquemment de ce sujet dans ses conférences et ses articles.

Du côté néo-démocrate

Au NPD, la présidente de la campagne s'appelle Anne McGrath, une militante de longue date du parti. Enseignante de formation et détentrice d'une maîtrise en communication, elle a oeuvré dans le milieu syndical et féministe et au sein d'organismes comme l'Association de la santé mentale et Oxfam-Canada.

Elle s'est présentée sans succès comme néo-démocrate aux élections albertaines de 1993. Elle a même tenté sa chance à la direction du NPD albertain en 1995. Elle avait précédemment été candidate communiste en Alberta en 1984.

Mme McGrath a été chef de cabinet de Jack Layton et de Nycole Turmel. Elle a été présidente du parti de 2006 à 2009.

Au Bloc québécois

Du côté du Bloc québécois, la campagne est dirigée par deux militants de longue date du parti.

Le premier est Pierre-Paul Roy, qui a été chef de cabinet de Gilles Duceppe jusqu'à sa défaite en 2011. C'est aussi un ami de longue date du chef bloquiste.

On retrouve aussi Bruno Pilote, un militant souverainiste également de longue date.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine