Retour

Rachel Notley motive ses troupes à la Cité francophone

De passage à la Cité francophone d'Edmonton, la première ministre albertaine Rachel Notley a moussé ses réalisations devant des membres de son parti samedi.

Elle compte ne pas baisser les bras quant à l'agrandissement du pipeline Trans Mountain, pomme de discorde avec la Colombie-Britannique voisine.

« Nous allons construire ce pipeline! », a-t-elle clamé devant 200 membres du Nouveau Parti démocratique rassemblés pour l'occasion.

La dirigeante s'en est aussi prise à son adversaire du Parti conservateur uni Jason Kenney, en disant qu'elle ne le laissera pas détruire les progrès économiques accomplis.

Le NPD est arrivé au pouvoir en Alberta en 2015 après plusieurs décennies de règne conservateur. À un an des élections, il est toutefois confronté à une droite récemment unifiée, populaire aux yeux des sondages.

Plus d'articles