Retour

Rachel Notley souligne le côté écologiste de l’Alberta

La première ministre Rachel Notley de l'Alberta entend montrer au monde que sa province n'est plus la même depuis les élections et qu'elle veut réellement affronter les changements climatiques.

Mme Notley, qui participera à la conférence sur le climat de Paris, espère que ses efforts seront suffisants pour que les gens voient de façon plus « positive »  le commerce international avec l'Alberta.

Un aspect de la rencontre sera de préciser aux gouvernements et conférenciers que la province de l'Ouest a mise en place des « mesures significatives » pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« Je soulignerai que notre gouvernement s'engage à se diriger vers un avenir avec moins de carbone tout en construisant une économie énergique forte et progressive sur laquelle comptent les investisseurs, » déclare Mme Notley.

L'Alberta n'est pas une membre à part entière de la conférence sur le climat de Paris, mais la province veut par sa présence sur terrain montrer au reste du monde qu'elle appuie le gouvernement du Canada.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine