Retour

Ratio patients-infirmière : Barrette ne veut pas de loi

Gaétan Barrette dit partager les « souhaits » de la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), qui veut notamment inscrire les ratios infirmière-patient dans une loi et l'élimination des heures supplémentaires obligatoires, « sauf peut-être la loi ».

Une telle loi, dit en substance le ministre de la Santé, n’est pas réaliste. « Est-il possible d’écrire dans une loi un ratio qu’on aura dans un hôpital pédiatrique versus un hôpital d’adultes? », illustre M. Barrette, qui ajoute que « non ».

Gaétan Barrette rencontre actuellement Nancy Bédard, présidente de la FIQ, qui regroupe près de 75 000 membres. lls doivent notamment discuter des heures supplémentaires obligatoires, que la FIQ souhaite éliminer.

« J’attends les propositions du ministre, qui s’est engagé à faire ses devoirs la dernière fois que nous nous sommes rencontrés pour mettre des propositions sur la table afin de faire cesser le temps supplémentaire obligatoire », a lancé la présidente de la FIQ, mardi après-midi.

Juste avant d’aller rejoindre le ministre, Mme Bédard a par ailleurs confirmé une nouvelle fois que la question du ratio patients-infirmière était sa priorité.

« Le ministre nous a annoncé qu'il faisait des ratios sa priorité. Ça tombe bien, c’est la mienne. Je vais aller voir de ce pas ce qu’il a à nous offrir », a-t-elle conclu.

Plus de détails suivront.

Plus d'articles