Retour

Réforme électorale à l'Î.-P.-É. : pas de consultations formelles sur la question référendaire

Le premier ministre Wade MacLauchlan ne prévoit pas tenir des consultations formelles sur la question référendaire sur la réforme du mode scrutin qu'il soumettra aux électeurs de l'Île-du-Prince-Édouard lors des prochaines élections provinciales.

Une majorité d'électeurs insulaires ont choisi de remplacer le mode de scrutin actuel, uninominal majoritaire à un tour, par un mode de scrutin proportionnel mixte lors d'un récent plébiscite sur la réforme électorale.

Mais le taux de participation de 36 % soulève des doutes quant à la légitimité du plébiscite.

Wade MacLauchlan propose donc de tenir une nouvelle consultation sur le mode de scrutin avec « un choix clair » lors des prochaines élections provinciales.

Lors de ce référendum, les électeurs de l'Île-du-Prince-Édouard seront appelés à choisir entre le mode de scrutin proportionnel mixte et une « alternative » qui sera choisie par les députés à la suite d'un autre débat.

D'ici là, le premier ministre n'entend toutefois pas mener de consultations formelles auprès des Insulaires. Il compte sur les députés pour prendre le pouls de la population.

Je crois que ce sera un processus continu et un processus de raffinement qui produira une question encore plus claire que celle que nous avons posée dans le cadre du plébiscite.

Wade MacLauchlan, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard

Le député progressiste-conservateur Sidney MacEwan exhorte le gouvernement libéral à consulter les électeurs avant de rédiger la question référendaire. L'élu de la région de Morell craint que le parti au pouvoir n'utilise sa majorité pour dicter la deuxième option qui se retrouvera sur les bulletins de vote en 2019.

Si les députés libéraux se sont ralliés à l'idée d'un référendum, il y a fort à parier qu'ils vont aussi se rallier à une deuxième option de mode de scrutin.

Sidney MacEwan, député progressiste-conservateur de Morell-Mermaid

Les élus à l'Assemblée législative ont commencé, à la mi-novembre, à débattre d'une motion du premier ministre Wade MacLauchlan visant à tenir un référendum sur la réforme du mode de scrutin.

On s'attend à ce que cette motion reçoive un appui unanime du gouvernement libéral, probablement au cours de la prochaine session parlementaire.

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard devra ensuite adopter une loi dans laquelle la question référendaire sera enchâssée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine