Retour

Regina veut augmenter son impôt foncier de 4,9 %

L'Administration de la ville de Regina a présenté sa proposition pour le budget 2018, jeudi matin à l'hôtel de ville. Elle propose, entre autres, une augmentation de 4,86 % de l'impôt foncier.

Un texte d'Amélia MachHour

L’Administration explique que l’augmentation va permettre à la Ville de continuer à offrir des services fiables aux Réginois. Elle qualifie la proposition de « défi de taille » et l'estime équilibrée, mais pas austère.

Un Réginois possédant une propriété d’environ 350 000 $ devra payer 92,40 $ de plus par année. Pour une entreprise, c’est une augmentation annuelle de  153.35 $.

Des 4,86 %, 1 % s'ajoutera au financement du programme d’amélioration des routes résidentielles, et 1,06 % s'ajoutera au budget du service de police de Regina.

Le budget du le service de police de la ville passera de 76 M $ à 78 M $. Elle souhaite également investir 132 M $ ses infrastructures à travers son plan d'immobilisation.

En 2017, Regina avait taux d'impôts fonciers plus élevé que Saskatoon, Edmonton et Calgary.

Par contre, l’Administration dit avoir maintenu un taux moyen plus bas que ces dernières au cours des 10 dernières années.

L’Administration souligne que la collecte des ordures aux deux semaines plutôt que chaque semaine n’est qu’un projet pilote adopté pour économiser près de 132 000 $ dans le budget de 2017.

Le projet pilote se termine en mars et la Ville décidera à ce moment-là si elle poursuit dans cette veine.

« Un climat économique difficile en Saskatchewan »

L’Administration attribue cette augmentation de 4,86 % au budget provincial 2017-2018 de Kevin Doherty, qui a fait perdre à la Ville de Regina près de 20 M $ de revenus.

Ce qui rend la situation plus complexe, dit-elle, c’est l’augmentation de la population réginoise et l’inflation qui font augmenter les dépenses de la Ville.

Elle espère donc que le prochain budget du gouvernement de Scott Moe sera plus clément afin d'éviter à la Ville de modifier son budget en cours d'année.

Le maire de Regina, Michael Fougere, aimerait que la hausse de l'impôt foncier soit plus faible que ce qui est proposé par l'Administration, soutenant que les contribuables « n’aiment pas lorsque les taxes sont augmentées ».

Il ajoute que ce n’est pour l’instant qu’une proposition, et que le conseil municipal aura le dernier mot sur le budget.

Michael Fougere est catégorique, il ne veut pas que les services offerts aux résidents de Regina soient réduits.

Si le conseil municipal décide de revoir à la baisse l'augmentation des impôts fonciers proposée, l’Administration estime qu'il faudra envisager des compressions afin d'équilibrer le budget.

« Si c’est le cas, ils vont probablement se pencher sur les services qui ont déjà été coupés en 2017 », explique Chris Holden, le directeur municipal de Regina.

Le conseil municipal se réunira le 27 février prochain pour, entre autres, adopter le budget de 2018.

Plus d'articles