Retour

Remaniement ministériel à l'Î.-P.-É. : le député Sonny Gallant accède au Cabinet

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard a procédé à un remaniement de son conseil des ministres, mercredi. Wade MacLauchlan y a fait entrer deux nouvelles recrues, Sonny Gallant et Pat Murphy, et a écarté un vieux routier de la politique insulaire, Richard Brown.

Un texte de François Pierre Dufault

Le député Sonny Gallant, de la région Évangéline, devient ministre de l'Enseignement supérieur et de la Main-d'oeuvre. Il succède à Richard Brown, qui a été écarté.

Un nouveau ministère du Développement régional et rural est aussi créé. Il sera sous la responsabilité de Pat Murphy, l'élu d'Alberton-Roseville.

C'est une opportunité à la mi-mandat de faire un changement qui reconnaît le besoin [et] le défi de faire plus sur le plan de l'économie et [qui reconnaît] aussi que l'Île-du-Prince-Édouard est une province rurale et [...] que notre économie est, en effet, une économie intégrée.

Wade MacLauchlan, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard

Le nouveau conseil des ministres de l'Île-du-Prince-Édouard compte 11 membres, soit le maximum permis par la loi provinciale. Les neuf autres membres conservent leur portefeuille.

Avec la promotion de Sonny Gallant et de Pat Murphy, la région de Prince compte maintenant cinq ministres à la table du cabinet, soit autant que la grande région de Charlottetown.

Wade MacLauchlan dit qu'il est important d'avoir un ministre « qui lève sa main » pour s'assurer que les régions rurales, et en particulier la région de Prince-Ouest, reçoivent leur part d'investissements, d'immigrants et de touristes, notamment.

Le premier ministre n'a cependant pas précisé la raison exacte pour laquelle il a choisi d'exclure Richard Brown, le doyen du caucus libéral, du conseil des ministres. Il a seulement évoqué le besoin, selon lui, de laisser à tous les députés la possibilité d'apporter leur contribution.

Wade MacLauchlan a aussi laissé entendre qu'il pourrait y avoir « d'autres ajustements » d'ici les prochaines élections.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard a déclaré, par ailleurs, que Sonny Gallant, qui est unilingue anglophone, sera la voix de la communauté acadienne de la région Évangéline au sein de son cabinet.

Pour l'opposition, ce remaniement témoigne de l'essoufflement du gouvernement.

Le chef progressiste-conservateur par intérim, Jamie Fox, voit l'arrivée de Pat Murphy au conseil des ministres comme une tentative du gouvernement libéral de faire taire les critiques par rapport à la fermeture possible de cinq écoles de langue anglaise, dont deux dans la région de Prince-Ouest.

Les changements apportés au conseil des ministres sont des signes clairs que ce gouvernement, qui en est à son troisième mandat, est fatigué et dans la tourmente,et qu'il s'est égaré dans la foulée de ses scandales et de l'opposition du public à son plan pour fermer des écoles.

Jamie Fox, chef progressiste-conservateur de l'Île-du-Prince-Édouard

Fait intéressant: le ministre de l'Éducation, Doug Currie, qui fait l'objet de nombreuses critiques en raison de la possible fermeture d'écoles, brillait par son absence lors de la cérémonie d'assermentation de ses nouveaux collègues à la résidence du lieutenant-gouverneur Frank Lewis, mercredi.

Les travaux parlementaires à l'Île-du-Prince-Édouard reprendront le 4 avril.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine