Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et son conseil des ministres se réunissent à Calgary lundi pour deux jours. Les relations entre le Canada et les États-Unis, avec la nouvelle administration de Donald Trump, seront au coeur des discussions de cette retraite fermée.

Le nouveau président des États-Unis a affirmé dimanche que des rencontres avec le premier ministre du Canada et le président du Mexique sont prévues, mais qu’une date reste à être déterminée.

C’est la deuxième fois en moins d’un an que le cabinet du gouvernement fédéral se réunit en Alberta.

Le professeur de science politique de l’université Mount Royal, Duane Bratt, croit qu’il faut y voir une stratégie électorale.

« Ce sont 60 % des Albertains qui ont voté pour le Parti conservateur. Quatre des 32 sièges sont détenus par des libéraux, alors une des raisons pour lesquelles il est ici, c’est que c’est une province où faire des gains. Quand tu gagnes chaque siège des provinces maritimes, c’est difficile d’avoir plus de 100 %, alors qu’ici, il y a des gains à faire. Il voit aussi que l’Alberta est un important moteur économique pour le pays », analyse M. Bratt.

Deux élections partielles fédérales sont également attendues à Calgary dans le prochain mois.

Plus d'articles

Commentaires