Retour

Renouvellement de l’entente entre le N.-B. et le QC pour favoriser la francophonie canadienne

Les gouvernements néo-brunswickois et québécois ont annoncé le renouvellement d'une entente de coopération et d'échange en matière de francophonie canadienne entre les deux provinces. Les deux provinces se sont engagées à investir conjointement 1,2 million de dollars au cours de trois prochaines années.

L’accord existe depuis une cinquantaine d’années. Il permet la mise en place d’initiatives qui favorisent la collaboration entre les francophones des deux provinces. Plusieurs domaines, tels que le développement économique, le tourisme ou l’immigration francophone pourront bénéficier de cette entente. La ministre néo-brunswickoise responsable de la Francophonie Francine Landry souhaite également favoriser les échanges culturels entre les deux provinces. « Ça fait partie de notre jour à jour de voir et d’accueillir des artistes du Québec, des auteurs, etc., et c’est la même chose pour nos artistes (néo-brunswickois) au Québec ».

Le renouvellement de cette entente marque également une augmentation des montants investis chaque année depuis le début. « Notre coopération va être plus étendue parce qu’on a plus de ressources », explique le ministre québécois responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne Jean-Marc Fournier.

Parmi les initiatives déjà créées dans le cadre de cette entente sont les Rendez-vous Acadie-Québec, un forum de réseautage pour les entrepreneurs des deux provinces qui se déroule tous les deux ans.Lors de l’annonce qui a été faite à Edmundston jeudi après-midi, les deux ministres se sont également engagés à se rencontrer au moins une fois tous les deux ans afin de discuter de l’évolution de la francophonie canadienne.

Conférence

En plus de l’annonce, le passage du ministre Jean-Marc Fournier à Edmundston lui a également permis de réaliser une conférence sur la coopération entre le Québec et les autres provinces canadiennes intitulée « Québécois, notre façon d’être canadiens ».

Il a discuté de la nouvelle politique d’affirmation du Québec et des relations canadiennes.

La conférence se déroulait en partenariat avec le secteur des sciences humaines du campus d’Edmundston de l’Université de Moncton.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »