Retour

Retards informatiques électoraux : les responsables se renvoient la balle

Les électeurs et les médias ont dû s'armer de patience dimanche, alors que les résultats électoraux de Saguenay s'affichaient au compte-goutte sur le site web créé pour l'occasion.

Un texte de Denis Lapierre

Les gagnants des élections étaient connus depuis plus d’une heure dans plusieurs villes du Québec quand, vers 22 h, des résultats limités étaient disponibles sur le site de Saguenay.

Jointe le soir des élections, la porte-parole de la Ville, Sonya Simard, a d’abord expliqué que des pirates avaient effectué une attaque sur le serveur de l’entreprise en passant par la Ville de Rimouski, dans le Bas-Saint-Laurent, ce qui avait occasionné des retards dans la diffusion des résultats.

Une vérification auprès du président-directeur général d’Innovision +, l’entreprise chargée du site électoral, permet d’obtenir une toute autre explication.

Selon Marc Lortie, c’est un serveur de l’entreprise, bel et bien situé à Rimouski, qui a été la cible d’une tentative de noyage, une manœuvre qui consiste à multiplier les demandes de connexion, allant jusqu’à plusieurs centaines par seconde. Résultat : le site s’embourbe et ne peut plus répondre à la demande.

« Dès que nos outils s’aperçoivent qu’il y a une tentative de noyage, on se réaligne tout de suite sur un autre site », explique Marc Lortie. « Ça ne dure même pas cinq minutes », précise-t-il, ajoutant que c’est ce qui s’est passé dimanche à Saguenay.

Quant aux retards constatés dans la divulgation des résultats, il renvoie la responsabilité aux responsables de l’élection.

« Nous autres, on ne peut pas aller plus vite que les résultats qu’on nous donne », explique le PDG d’Innovision +, qui gérait également les sites électoraux dans 27 villes en plus de Saguenay.

« Je ne sais pas s’ils ont eu des problèmes en particulier pour compter à Saguenay », en ajoutant que parfois, il faut procéder à plusieurs recomptages pour valider les résultats.

Une demande d’explications de la part de la présidente des élections à Saguenay, Mme Caroline Dion, est demeurée sans réponse.

La porte-parole de la Ville, Sonya Simard, a également promis de communiquer avec Mme Dion. Nous attendons toujours la suite de cette nouvelle demande.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine