Retour

Richard Hébert nommé au comité des ressources naturelles à Ottawa

La glace est brisée pour le nouveau député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert. Il a participé à sa première période des questions lundi, à la Chambre des communes, en plus d'apprendre qu'il siège au comité des ressources naturelles.

Un texte de Catherine Paradis

L’ancien maire de Dolbeau-Mistassini revient touché de sa première journée en chambre.

Ressources naturelles

Avec la démission du député de Chicoutimi-Le Fjord, Denis Lemieux, Richard Hébert s’est fait offrir de siéger au comité des ressources naturelles. Ce qu’il a accepté avec entrain.

« Ces enjeux-là je les connais, quand on parlait d’accès à la ressource, je baignais dedans depuis quatre ans. Je suis en mesure de bien comprendre et saisir les enjeux et de poser les bonnes questions », soutient le nouvel élu.

Il est convaincu que son nouveau rôle aura un impact sur l’industrie forestière du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Dans le cadre de ces nouvelles fonctions, Richard Hébert a eu l’occasion d’avoir un premier face à face avec celui qu’il a remplacé, l’ancien député Denis Lebel.

« J’ai pu poser une question au sujet des copeaux. Tout de suite, Denis m’a félicité de mon nouveau rôle. C’était curieux de se voir dans un rôle différent », raconte M. Hébert.

En entrevue à l’émission Y’a des matins, Richard Hébert a aussi souligné qu’il a parlé avec les nouveaux maires élus au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour leur faire part de son intention de collaborer pour que la région soit plus forte.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine