Retour

Rosemarie Falk défend son tope-là lors d'un vote contre un projet de loi sur les droits autochtones

La députée fédérale de la circonscription de Battlefords-Lloydminster, en Saskatchewan, Rosemarie Falk, s'est défendue après avoir échangé un geste controversé avec un député conservateur albertain alors qu'ils votaient contre un projet de loi pour le respect des droits autochtones.

Rosemarie Falk et Dane Lloyd se sont tapés dans la main lors d'un vote contre le projet de loi C-262 qui a été adopté en troisième lecture à la Chambre des communes le 30 mai dernier.

Le texte, qui avait été présenté par le député néo-démocrate, Romeo Saganash, exige qu'Ottawa prenne toutes les mesures pour assurer l’harmonie des lois fédérales avec la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Selon le bureau de la députée de la circonscription de Rosemarie Falk, ce geste n'était pas tant à propos du vote en question, mais plutôt en lien avec la durée de la session parlementaire.

« C'était en réponse à la conclusion de près d'une heure de vote à la Chambre des communes, et non le vote spécifique en question. Les conservateurs continuent d'appuyer les efforts continus visant à se réconcilier avec les communautés autochtones du Canada », a répondu dans un courriel une porte-parole de la députée.

De son côté, Dane Lloyd n'a pour l'instant pas commenté.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine