Retour

Saga Phénix : aucun échéancier n'est établi pour régler les 22 000 dossiers restants

Alors que le gouvernement fédéral s'était donné jusqu'au 31 octobre pour régler les problèmes liés au système de paye Phénix, environ 25 % des cas en arriéré n'ont pas encore été traités. Or, le gouvernement fédéral n'est pas en mesure d'établir un nouvel échéancier.

Si les problèmes persistent au-delà du Nouvel An, des milliers de fonctionnaires pourraient avoir de la difficulté à remplir leur déclaration d'impôt 2016.

La sous-ministre de Services publics et Approvisionnement Canada, Marie Lemay, a révélé, lundi, que près de 22 000 dossiers en arriéré n'ont pas encore été réglés, sur les 82 000 recensés plus tôt cette année.

Lors d'un point de presse, Mme Lemay a affirmé que son ministère met tout en oeuvre pour pallier les ratés du système de paye. Elle en a profité pour s'excuser, une fois de plus, aux fonctionnaires touchés.

« C'est aujourd'hui que nous devions avoir éliminé l'arriéré de cas relatifs à 82 000 employés, qui a été établi après la mise en oeuvre de Phénix [...] », a-t-elle rappelé. « Malgré nos meilleurs efforts, nous n'avons pas pu complètement éliminer l'arriéré. [trad. libre] »

Mme Lemay a souligné du même coup que les cas qui n'ont pas encore été traités sont complexes et demandent des calculs manuels. Selon elle, environ 82 % de ces dossiers étaient déjà problématiques avant la mise en place du système de paye Phénix.

« Des exemples de ces cas complexes incluent la cessation d'emploi, qui implique plusieurs transactions, ou des changements d'affiliations syndicales », a-t-elle expliqué. « Ces types de cas requièrent une certaine dose de recherche. »

Mme Lemay a indiqué que ces cas sont confiés à des « conseillers en rémunération expérimentés » au Centre des services de paye de la fonction publique de Miramichi, au Nouveau-Brunswick.

Avec des informations de la journaliste Laurie Trudel

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?