Retour

Saint-Augustin : le Centre communautaire Jean-Marie-Roy sera rénové

Les conseillers municipaux de Saint-Augustin-de-Desmaures ont refusé lundi soir l'offre d'un promoteur immobilier qui voulait acheter le Centre communautaire Jean-Marie-Roy pour le démolir et construire des logements.

Un texte d'Alain Rochefort

Les élus, issus de l’administration Corriveau, souhaitent plutôt conserver le bâtiment et autoriser des travaux de réfection au coût de 1,2 million de dollars.

Le Centre Jean-Marie-Roy doit en effet s’adapter aux exigences de la Régie des bâtiments du Québec (RBQ), qui a récemment émis plusieurs avis de non-conformité, notamment en matière de sécurité incendie.

En prenant cette décision au cours d’une séance extraordinaire du conseil municipal, lundi soir, les élus contournent l'avis du sous-ministre aux Affaires municipales, Marc Croteau, qui a dernièrement recommandé de surseoir à l’exécution des travaux d’ici la tenue des élections du 5 novembre prochain.

Le maire déçu

La décision des conseillers municipaux déçoit le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau.

« Le clan Corriveau a décidé de refuser l’offre du promoteur. On repart à zéro. Le Centre nous appartient toujours et il n’y a rien devant nous, si ce n’est que leur projet (aux conseillers) d’investir encore entre 20 et 25 millions sur le centre en question, ce qui n’a aucun bon sens. »

M. Juneau considère en effet que le Centre est devenu complètement désuet. Il ne comprend pas que des conseillers, qui ne se représenteront pas aux prochaines élections, prennent une décision aussi hâtive.

Appels d'offre

Le conseillers pensent pour leur part que le bâtiment répond encore à la demande. Ils peuvent maintenant lancer des appels d’offres pour les travaux de réfection.

Le Centre communautaire Jean-Marie-Roy compte notamment une salle de spectacle moderne, une succursale de la bibliothèque municipale et un gymnase.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine