La Ville de Saint-Quentin va contester la fermeture de son bureau de Service Nouveau-Brunswick devant les tribunaux.

La mairesse, Nicole Somers, dit que la municipalité en a assez d'attendre une rencontre avec le gouvernement de Brian Gallant.

« On a fait plusieurs démarches et plusieurs demandes. Donc, c'était le dernier recours », a déclaré Mme Somers.

Elle est prête à dépenser des milliers de dollars pour garder sa succursale en vie.

« Les montants [sans rentrer dans les détails], c'est sûr que ce n'était pas budgété. C'est des frais pour la population qui sont en sus de toutes les dépenses qu'on va encourir cette année », a-t-elle dit.

Le dossier sera mené dès mercredi matin à la Cour du Banc de la Reine d'Edmundston.

Les avocats André Daigle et Basile Chiasson représenteront la ville dans cette affaire. Me Chiasson doit se présenter devant la juge pour déposer une injonction interlocutoire. On ne connaît pas la nature des arguments qu'il va déposer pour l'obtenir, mais la mairesse de Saint-Quentin affirme que c'est une solution de dernier recours.

Rappelons qu'en mars dernier, le gouvernement du Nouveau-Brunswick annonçait dans son budget la fermeture de six bureaux régionaux de Service Nouveau-Brunswick, dont ceux de Saint-Quentin et de Saint-Léonard. Depuis, le premier ministre Brian Gallant et son ministre des Services gouvernementaux, Ed Doherty, ont refusé de faire marche arrière. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine