Retour

Salaire minimum : augmentation des appels à la ligne d'assistance

Le ministère du Travail affirme avoir observé une hausse d'environ 30% du nombre d'appels à sa ligne d'assistance sur les normes du travail.

Un texte de Julie-Anne Lamoureux

C'est ce qu'a déclaré le ministre Kevin Flynn, lundi, à Queen's Park.

Le ministre explique que les employés et les employeurs utilisent tous deux la ligne d'assistance. Les employeurs veulent par exemple savoir quels sont leurs droits et leurs responsabilités pour s'assurer de respecter la Loi 148 sur les réformes des lois du travail.

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante estime que plusieurs de ses membres ont effectivement contacté le ministère, affirme Julie Kwiecinski, directrice des affaires provinciales pour l'Ontario. Selon elle, certains entrepreneurs sont inquiets des nouvelles mesures mises en place par le gouvernement et craignent d'être mis à l'amende s'ils ne respectent pas tous les aspects.

Application de la Loi 148

La Loi 148 comprend plusieurs nouvelles clauses. Par exemple:

  • Des intérêts peuvent être imposés si l'employeur doit des sommes aux employés;
  • Les pénalités imposées aux employeurs récalcitrants ont été augmentées;
  • Le nom des entreprises qui ne respectent pas la loi pourraient être publiées;
  • 175 nouveaux agents pour faire respecter les normes d'emploi seront embauchés.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards