Retour

Salon de jeux : la CAQ accusée de « stigmatiser » les citoyens de Vanier

Le gouvernement Couillard dénonce l'attitude « méprisante » de la Coalition avenir Québec ( CAQ ) à l'égard des citoyens de Vanier. Le parti s'est dit très surpris par l'idée de la CAQ de déménager le Salon de jeux de Québec.

Des candidats et des élus de la CAQ affirmaient hier que le Salon de jeux de Québec se situe dans un quartier défavorisé.

En marge d'un point de presse, le PLQ estime que cette position « stigmatise » les citoyens du secteur Vanier.  

« C'est un peu triste pour les gens qui habitent le secteur, c'est stigmatiser des gens à Québec de dire que le Salon de jeux soit ailleurs ».

Le député de Vanier-Les Rivières, Patrick Huot, affirme qu'il s'agit d'une attitude carrément méprisante envers la population de sa circonscription.

Parti québécois

La proposition de la CAQ a aussi fait bondir la députée péquiste Agnès Maltais qui y voit une concurrence déloyale pour le casino de Charlevoix.

« Un casino, il y en a un, ça s’adonne qu’il est déjà dans une région touristique, ça s’appelle Charlevoix, c’est une question réglée dans la région depuis longtemps », dit-elle.

Agnès Maltais ajoute le Casino de Charlevoix procure 250 bons emplois importants pour cette région et qu’il n’y a de toute façon pas d’espace au centre-ville de Québec pour un tel projet.

La CAQ promet pour sa part de confier un mandat à Loto-Québec pour réaliser une étude de faisabilité.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine