Surprise à la page 18 du journal régional de Beloeil publié mercredi : la députée indépendante Sana Hassainia, qui a claqué la porte du NPD il y a un an, est affichée avec les couleurs orange du parti. Une erreur du journal qui fait grincer des dents au sein du NPD.

Un texte de Thomas Gerbet

L'encart publicitaire du NPD présente une photo de Sana Hassainia aux côtés du député néo-démocrate Matthew Dubé. Pourtant, elle a quitté le parti le 20 août 2014 en raison de sa divergence d'opinions avec Thomas Mulcair au sujet du conflit israélo-palestinien.

La députée indépendante de Verchères-Les Patriotes ne se représentera pas aux prochaines élections. Elle s'est retrouvée au coeur d'une controverse en janvier, en raison de ses très nombreuses absences à la Chambre des communes. Depuis, le surnom de « députée fantôme » lui colle à la peau.

« Nous n'étions pas au courant et cette pub ne nous a évidemment rien coûté », précise par courriel le bureau de Sana Hassainia. Quant à l'attachée politique de Matthew Dubé, elle dit être « fâchée » d'avoir découvert cette annonce dans le journal. « On ne veut pas être associés [à Sana Hassainia] », explique Francine Guay.

L'Oeil de Beloeil reconnaît son erreur. « C'est un mélange de systèmes informatiques », explique Gilbert Desrosiers, directeur chargé des projets spéciaux au journal. Il évoque les récents changements de propriétaire et la réorganisation des outils de travail pour expliquer qu'une vieille annonce a été publiée à la place de celle envoyée par le NPD. La relecture avant impression n'a pas permis de déceler le problème.

Selon Gilbert Desrosiers, un correctif sera écrit dans la prochaine édition du journal. L'Oeil de Beloeil a été vendu par Québecor à TC Media en décembre 2013.

Plus d'articles

Commentaires