Retour

Santé, éducation, Cercle de feu : le NPD réitère ses promesses aux Nord-Ontariens

Plusieurs candidats néo-démocrates nord-ontariens à l'élection provinciale de juin 2018, ont tenu des rencontres vendredi afin de mettre en exergue les plans spécifiques au Nord de la province que contient le programme politique de leur parti.

Des rassemblements ont eu lieu à Sudbury, North Bay, Timmins et à Sault-Sainte-Marie.

S’ils sont élus le 7 juin, les néo-démocrates promettent d’investir à hauteur de 19 G$ dans le domaine de la santé notamment pour rénover les établissements de soins de santé et en construire de nouveaux.

La chef du parti, Andrea Horwath, leur a prêté main-forte en prenant part à une rencontre à Thunder Bay.

Tel que le promet aussi le Parti progressiste-conservateur, le train de passagers Northlander, qui assurait la liaison entre Cochrane et Toronto jusqu’en 2012, serait remis sur ses rails en cas de victoire du Nouveau Parti démocratique de l’Ontario (NPD).

Le service de transport a été aboli après la privatisation de la Commission de transport Ontario Northland (CTON).

Les néo-démocrates promettent aussi de réduire les coûts d’électricité d’environ 30 % et de mettre fin à la fermeture d’écoles du Nord et des régions rurales.

Cercle de feu

Dans son programme, le NPD s'engage à débourser 1 G$ pour le développement de la région du Cercle de feu.

La députée de Nickel Belt, France Gélinas, précise toutefois que la somme sera destinée à la construction d'infrastructures telles que les routes, les chemins de fer et les lignes électriques.

« L'exploitation des mines, on va la laisser au secteur privé. On veut simplement donner le coup de pouce nécessaire pour que [les compagnies minières] puissent extraire le minerai de là », explique-t-elle.

Avec les informations de Joël Ashak.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine