Retour

Saskatchewan : les réseaux sociaux coûtent au NPD ses 3e et 4e candidats

La campagne électorale en Saskatchewan n'est pas en branle depuis une semaine que le NPD s'est déjà défait de quatre candidats, en plus de son directeur de campagne.

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan (NPD) de la Saskatchewan a annoncé samedi que Cameron Robock et Terry Bell ne représenteront plus le parti aux élections du 4 avril, à cause de commentaires inappropriés sur les réseaux sociaux.

Élections Saskatchewan 2016 : Section spéciale

Selon Cam Broten, il a pris la décision de retirer ces candidatures dans Estevan et dans Regina-Walsh Acres après avoir ordonné à son équipe de campagne, vendredi, de revérifier les profils en ligne des 53 candidats du NPD. Pour le politicien, il est évident que le processus de vérification de son équipe de campagne « avait un manque » en ce qui a trait aux réseaux sociaux.

M. Broten a aussi annoncé que Frank Quenell a été relevé de ses fonctions de directeur de campagne et remplacé par la chef de cabinet Linsay Martens, à partir de samedi. « Frank est un ami qui a bien servi le parti et qui continuera d'y jouer un rôle, mais je veux une nouvelle direction de campagne », a soutenu le chef du NPD.

Mercredi, M. Broten s'était départi des candidatures de Mark Jeworski et de Clayton Wilson, eux aussi à cause de messages inappropriés sur les réseaux sociaux.

Élections Saskatchewan 2016 : Boussole électorale

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine