Retour

Scandales des commandites : Jacques Corriveau subira son procès au cours des prochains jours

Le procès de Jacques Corriveau, un des principaux acteurs du scandale des commandites, va s'amorcer le 13 septembre prochain par la sélection des jurés, soit 11 ans après le dépôt du rapport Gomery.

Les procédures débuteront trois ans après le dépôt d'accusations contre lui.

Âgé de 83 ans, l'ex-organisateur libéral a été accusé en décembre 2013 de fraude envers le gouvernement, de fabrication de faux documents et de recyclage des produits de la criminalité. Depuis le dépôt des accusations, les procédures ont été reportées à plusieurs reprises.

Les premiers témoins devraient finalement être entendus le 19 septembre prochain.

Rappel des accusations

Jacques Corriveau est considéré comme étant un proche de l'ex-premier ministre Jean Chrétien. Selon la police, il aurait été au cœur d'un système de ristournes qui consistait à monnayer son influence pour permettre à des firmes de communication du Québec d'obtenir des contrats du gouvernement fédéral.

Selon certains témoignages entendus à la commission Gomery sur le scandale des commandites, l'appui de Jacques Corriveau garantissait pratiquement à des agences d'obtenir des contrats du gouvernement.

Ce stratagème lui aurait permis d'obtenir des millions de dollars de bénéfices ou d'avantages pour lui et pour d'autres personnes. Selon la GRC, l'argent obtenu illégalement par ce procédé était déposé en partie dans les coffres du Parti libéral du Canada et en partie dans les coffres personnels de Jacques Corriveau.

Plus d'articles

Commentaires