Retour

Scott Moe et John Horgan les PM les plus populaires au pays

Les premiers ministres de la Saskatchewan et de la Colombie-Britannique sont les deux chefs provinciaux les plus appréciés au pays selon un sondage révélé mercredi par l'Institut Angus Reid. Scott Moe et John Horgan sont aussi les deux derniers premiers ministres à être entrés en poste.

Un texte d’Andréanne Apablaza

Scott Moe et John Horgan ont tous les deux récolté le plus haut taux d'approbation– 52 % – parmi les neuf provinces sondées.

La Saskatchewan a le taux le plus élevé de personnes indécises avec 23 %.

Scott Moe a été élu par les membres du Parti saskatchewanais en janvier pour succéder Brad Wall. Le néodémocrate John Horgan a pris le pouvoir en juin en Colombie-Britannique après une entente avec le Parti vert.

« On voit que ce sont les deux premiers ministres qui sont rentrés le plus récemment en poste. C’est un effet de nouveauté qui fait que les deux parviennent à surfer sur l’effet de changement », explique l’analyste politique et professeur à l’Université Simon Fraser en Colombie-Britannique, Nicolas Kenny.

Deux contextes

Le professeur souligne que le contexte des deux provinces est toutefois différent.

« La popularité de Scott Moe semble être le legs de son prédécesseur Brad Wall qui était pratiquement toujours au premier rang de ce sondage », ajoute Nicolas Kenny.

Scott Moe a poursuivi la lutte de son prédécesseur contre la taxe fédérale sur le carbone. La Saskatchewan est la seule province à ne pas avoir adhéré au Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques du gouvernement fédéral.

« Wall était très populaire pendant très longtemps et Moe a été choisi en promettant de maintenir le même plan d’action que Wall. On a l’impression qu’il hérite de la popularité de Brad Wall », souligne le professeur.

Nicolas Kenny estime que John Horgan jouit aussi de l’effet de nouveauté alors que son parti a mis fin au règne libéral.

John Horgan s’est aussi retrouvé au cœur d’une guerre commerciale avec son homologue albertaine Rachel Notley. Ces deux chefs néo-démocrates sont en désaccord sur l’expansion du pipeline Trans Mountain.

« Je crois qu’il est perçu comme se portant à la défense des intérêts de la Colombie-Britannique, ce qui doit sans doute aussi expliquer son taux d’approbation relativement élevé », explique-t-il.

La cote de popularité de Philippe Couillard en baisse

Au Québec, le premier ministre Philippe Couillard obtient un taux d’appui de 30 %. C’est une baisse de 2 % par rapport au dernier sondage. Selon l’Institut Angus Reid, le chef libéral n’a pas obtenu plus de 36 % d’appuis depuis décembre 2015.

La chute de Wynne

À trois mois des élections provinciales en Ontario, la chef libérale obtient la pire note du palmarès dans ce sondage.

Kathleen Wynn n’a pas les appuis qu’elle avait il y a cinq ans, malgré certaines politiques populaires auprès des électeurs comme la hausse du salaire minimum et les réductions des tarifs d’électricité.

Plus d'articles