Retour

Se présenter en équipe aux élections municipales

Inclure les citoyens dans les décisions de leur municipalité, c'est ce que veut accomplir une équipe de candidats qui tentera de devenir le prochain conseil municipal à Saint-Alphonse.

Un texte de Léa Beauchesne d’après le reportage de Pierre Cotton

L'idée de se présenter en équipe représenterait une première pour la petite municipalité de 700 habitants située dans la Baie-des-Chaleurs.

Le groupe tentera ainsi de déloger le maire sortant, Gérard Porlier, qui sollicite un cinquième mandat.

Assemblées de cuisine

Sous le thème de la démocratie participative, ce groupe prône l'engagement des citoyens et promet même de faire renaître la tradition des assemblées de cuisine.

L’un des membres de l’équipe, Bertin St-Onge, a été maire à deux reprises aux débuts des années 2000 à Saint-Alphonse. Il veut rapprocher les citoyens de la vie municipale. « La démocratie directe, c'est de permettre aux conseils municipaux de s'inspirer de la force de ses citoyens. »

Un autre candidat de l’équipe, Jacques Ouellet, explique qu’il espère convaincre les citoyens qu’ils peuvent participer aux prises de décision.

« On peut pas arriver après coup et leur dire : "On a décidé ça pour vous parce qu'on vous représente". Représenter les citoyens, ça veut dire les inclure dans nos démarches. Ça veut dire les inclure à la base dans nos décisions. »

Le groupe préfère se tenir loin des promesses électorales. Bertin St-Onge explique que son équipe et lui n’ont qu’un seul but. « C'est de mettre en place la démocratie participative, c'est vraiment là notre priorité. »

Les citoyens ouverts à l'idée

Les citoyens semblent trouver l’idée de la démocratie participative intéressante. Au restaurant du coin, une citoyenne explique qu’elle connaît plusieurs des membres de l’équipe et qu’elle croit en ce principe.

« Moi je trouve que c'est vraiment une bonne chose parce que, dans le fond, la municipalité, c'est la population. » Un autre ajoute que « La démocratie, c'est supposé d'être tout le monde qui parle. C'est pas rien qu'une personne! »

Le maire n’a pas dit son dernier mot

Le maire sortant dit quant à lui vouloir poursuivre les dossiers en cours et balaie du revers la main les commentaires de ses adversaires, qui estiment qu’il fait fi de la démocratie participative.

Comme la Loi a été adopté en juin dernier, il estime que le futur conseil devra « apprendre à vivre avec ».

Les gens intéressés à poser leur candidature ont encore une semaine pour le faire en vue des élections municipales que se tiendront en novembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine