Retour

Sean Casey promet de communiquer dans les deux langues officielles à l'avenir

Le nouveau secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien et responsable du dossier des langues officielles, Sean Casey, promet que ses communications dans les médias sociaux se feront dorénavant en anglais et en français.

Un texte de François Pierre Dufault

Dans les jours qui ont suivi sa nomination à son nouveau poste, le député fédéral de Charlottetown a fait l'objet de critiques de la part de francophones vivant en milieu minoritaire pour son usage exclusif de l'anglais sur ses comptes Facebook et Twitter.

C'est d'ailleurs en anglais seulement que Sean Casey s’est dit honoré de ses nouvelles fonctions, le 26 janvier.

C'est absolument vrai que les deux langues officielles sont au coeur de notre identité canadienne.

Sean Casey, secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien

L'élu de l'Île-du-Prince-Édouard dit qu'il comprend l'importance de communiquer dans les deux langues officielles au pays. Il s'engage à le faire systématiquement à l'avenir. Il précise qu'il reçoit d'ores et déjà du soutien de son ministère pour traduire ses publications dans les médias sociaux.

Sean Casey explique que son apprentissage du français est « relativement récent » et que son français oral demeure « plus fort » que son français écrit. L'avocat de formation a commencé à suivre des cours de français au Collège de l'Île, à Charlottetown, peu après sa première élection à Ottawa en 2011.

Plan d'action pour les langues officielles

Le député fédéral de Charlottetown remplace son collègue franco-albertain Randy Boissonnault comme secrétaire parlementaire de la ministre Mélanie Joly. Il dit que son prédécesseur, qui a piloté plusieurs consultations publiques sur le renouvellement du plan d'action d'Ottawa pour les langues officielles, lui laisse une « excellente fondation » sur laquelle poursuivre son travail.

À l'Île-du-Prince-Édouard, la Société Saint-Thomas d'Aquin (SSTA) croit que Randy Boissonnault laisse de grands souliers à remplir. Mais l'organisme porte-parole de la communauté insulaire de langue française se dit convaincu que Sean Casey saura se montrer à la hauteur de ses nouvelles responsabilités.

C'est un rôle clé en ce qui concerne les langues officielles. Je pense que Sean Casey sera un atout pour la communauté.

Aubrey Cormier, directeur général de la Société Saint-Thomas d'Aquin

Les premières communications de Sean Casey à la suite de sa nomination en tant que secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien ont cependant fait réagir certains internautes dans les communautés francophones en milieu minoritaire.

La directrice du Conseil culturel fransaskois, Suzanne Campagne, s'est inquiétée du niveau de français de Sean Casey et de sa compréhension des enjeux des francophones en milieu minoritaire. « Ça n’augure pas bien au niveau de l’inclusion », a-t-elle déclaré.

Pour sa part, la présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), Sylviane Lanthier, a souhaité que le nouveau secrétaire parlementaire responsable des langues officielles prenne rapidement conscience du fait qu'il doive s'exprimer aussi bien en anglais qu'en français.

Avec des informations d'Anouk Lebel

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle