Retour

Services sociaux : Timmins change d'avis et paie sa part

Le conseil municipal de Timmins est revenu sur sa décision de ne pas payer sa part du Conseil d'administration des services sociaux du district de Cochrane (CDSSAB) mercredi après-midi.

Le conseil municipal a voté pour une résolution afin de reprendre les paiements au DSSAB « sauf recours ».

Le 12 décembre, Timmins avait décidé de ne pas payer sa part suite à un moratoire imposé par le gouvernement ontarien sur la nouvelle formule de répartition des coûts devant prendre effet le 1er janvier 2018. Celle-ci ne devrait donc pas prendre effet avant le 1er janvier 2019.

Cette décision survient un mois après la résolution des municipalités du district de Cochrane de piger 2 millions de dollars dans les coffres du DSSAB pour les aider à payer leur part cette année.

Le DSSAB gère l'aide à l'emploi, les logements sociaux, les services de protection à l'enfance et les transports ambulanciers dans toute la région.

La formule de répartition des coûts proposée par la ville de Timmins sème la discorde entre Hearst, Kapuskasing et Cochrane, et le reste des municipalités depuis plus de deux ans.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité