Retour

Simon Normandeau se retire de l'investiture du NPD

Simon Normandeau se retire de la course à l'investiture du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Manitoba dans Saint-Boniface

Dans une déclaration publiée jeudi, il dit avoir eu plusieurs conversations avec les résidents du quartier et affirme en être arrivé à la conclusion que ceux-ci veulent un candidat qui habite la circonscription.

« Étant résident du quartier de River Park South, je désire respecter cette volonté des gens de Saint-Boniface. C’est pourquoi j’ai pris la décision de me retirer de la course », a écrit M. Normandeau.

Il laisse donc le champ libre à Blandine Tona, qui est l’autre candidate à l’investiture néo-démocrate. Dans la déclaration, il salue le travail de son adversaire et croit qu’elle « saura certainement bien représenter les gens de sa circonscription ».

Dougald Lamont, le nouveau chef du Parti libéral du Manitoba, et Mamadou Ka du Parti progressiste-conservateur ont annoncé leur intention de se présenter à l'investiture de leurs formations politiques respectives.

M. Lamont s'était incliné face à Greg Selinger en 2003. Mamadou Ka avait subi le même sort lors des élections de 2016.

La circonscription appartenait à l’ancien chef du NPD du Manitoba et ancien premier ministre, Greg Selinger, depuis son élection en 1999.

Aucune date pour l’élection partielle dans Saint-Boniface n’est encore prévue, mais la province doit organiser un vote d'ici le 4 septembre.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine