Le projet de transport en commun du maire John Tory, SmartTrack, reçoit l'aval des élus municipaux. Ils ont approuvé la conception de six stations, dont celle de Lawrence Est près de la rue Kennedy, qui est controversée.

Un texte de Lyne-Françoise Pelletier

Elle fait présentement l'objet d'un examen par le gouvernement ontarien.

Les fonctionnaires municipaux et Metrolinx, l’agence de transport régional, pourront commencer les études environnementales requises pour ce genre de projets d’envergure.

La prochaine étape sera d’obtenir l’autorisation de lancer des appels d’offres pour la construction des six stations.

Les membres du conseil ont aussi donné le feu vert à une étude de faisabilité sur l’enfouissement du train léger sur rail Eglinton Ouest entre les rues Mount Dennis et Renforth, là où c’est possible.

Les élus ont aussi demandé deux rapports supplémentaires. Le premier concerne le nombre d’usagers prévu pour SmartTrack et l’autre est une mise à jour de son plan financier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine