Retour

Soins de longue durée : l'opposition veut plus de lits dans les foyers privés

L'opposition à l'Île-du-Prince-Édouard demande au gouvernement de permettre à des foyers privés de soins de longue durée d'ouvrir plus de lits afin de désengorger les hôpitaux de la province.

Un texte de François Pierre Dufault

Le chef progressiste-conservateur James Aylward affirme que des dizaines de personnes âgées, dont plusieurs en milieu hospitalier, attendent une place dans un foyer de soins de longue durée.

Toutefois, le nouveau chef de l'opposition officielle à Charlottetown dit que des foyers privés de soins de longue durée n'attendent plus que le feu vert du gouvernement pour ouvrir de nouveaux lits.

Jeudi, les progressistes-conservateurs ont présenté à l'Assemblée législative une résolution demandant au gouvernement de permettre à des foyers privés d'ouvrir davantage de lits dans les plus brefs délais.

Examen en cours

Environ 70 personnes sont à l'hôpital dans l'attente d'une place dans un foyer de soins de longue durée, selon des données du gouvernement.

Le ministre de la Santé et du Mieux-être, Robert Henderson, dit qu'un examen des soins de longue durée est en cours. Il dit toutefois que la province pourrait choisir à l'avenir d'investir davantage dans les soins à domicile et moins dans des foyers.

Le budget annuel des soins de longue durée à l'Île-du-Prince-Édouard est de 93 millions de dollars.

Un rapport est attendu au début de 2018, selon le ministre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine