Retour

Sondage : le Parti conservateur uni en tête des intentions de vote

Un sondage réalisé par Mainstreet Research et commandé par Postmedia indique une dynamique favorable pour le Parti conservateur uni, mais aussi que des électeurs sont incertains de leur choix.

La nouvelle formation politique obtiendrait ainsi 57 % du vote populaire si les élections avaient lieu aujourd’hui.

Après la fusion des partis de droite en Alberta le 22 juillet, les conservateurs espèrent refermer la parenthèse des néo-démocrates au pouvoir.

En queue de peloton, le Parti de l’Alberta obtiendrait 9 % des voix, soit une hausse de 4 points par rapport à la précédente étude. Les libéraux ferment la marche avec 4 % des intentions de vote.

Le NPD toujours haut à Edmonton

« Nous constatons des variations régionales dans les intentions de vote. Le NPD obtient de bons résultats à Edmonton. En dehors [de cette ville], le Parti conservateur uni domine largement pour l’instant », explique David Valentin, premier vice-président de l’institut Mainstreet.

De fait, à Edmonton, le NPD obtiendrait 47 % des voix contre 39 % pour la droite. À Calgary, la tendance s’inverse : la droite remporterait 37 % des voix, et le NPD 24 %.

Dans le reste de l’Alberta, le NPD tomberait à 14 % des intentions de vote, tandis que la droite culminerait à 50 %.

Avec la fusion de la droite, des inconnues demeurent quant à la ligne politique du Parti conservateur uni.

« C’est parfaitement normal, poursuit David Valentin. On ne sait presque rien de ce nouveau parti, comme qui sera son dirigeant, sa ligne politique ou son programme électoral », conclut-il.

Le sondage de Mainstreet relève une hausse dans les électeurs indécis. En avril, 15 % des électeurs se disaient incertains de leur choix. Ils sont désormais 27 %.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine