Retour

Sources journalistiques : des médias plaident pour l'adoption rapide du projet de loi à Québec

Des patrons de médias exhortent le gouvernement du Québec à adopter rapidement le projet de loi 187 sur les sources journalistiques.

Dans une lettre adressée au gouvernement et aux partis d’opposition, des directeurs et responsables de l’information de 11 organes d’information, dont ceux de Radio-Canada et CBC, encouragent les élus « à faire le nécessaire afin que ce projet de loi important pour notre société démocratique soit adopté avant la fin de la présente session parlementaire le 15 juin prochain ».

Les signataires de la lettre rappellent qu’ils ont salué les recommandations du rapport de la Commission d'enquête sur la protection de la confidentialité des sources journalistiques. Un rapport qui a mené à l’annonce, le 15 mai dernier, par la ministre de la Justice Stéphanie Vallée, du projet de loi 187.

D’autres gestes attendus

Les représentants des médias disent également souhaiter « voir l’Assemblée nationale procéder avec célérité […] à la mise en place des autres recommandations formulées par le juge Jacques Chamberland, dont une protection accrue du matériel journalistique ».

Les signataires réitèrent aussi « que l’adoption d’une loi québécoise, combinée à la loi fédérale sur la protection des sources journalistiques, accordera aux journalistes et à leurs sources une plus grande protection ».

Cela assurera « à ces mêmes sources qu’elles pourront leur confier des informations d’intérêt public sans crainte de voir leur identité dévoilée », insistent les auteurs de la lettre.

En octobre dernier, le projet de loi fédéral sur la protection des sources journalistiques a été adopté à l'unanimité à la Chambre des communes.

Plus d'articles