Retour

Stationnement : les infractions coûteront plus cher

La Ville de Montréal augmentera considérablement les amendes remises pour des infractions en matière de stationnement ou d'immobilisation de véhicules. Un règlement en ce sens doit être adopté en avril.

L'administration de Valérie Plante dit rejoindre ainsi la moyenne des grandes villes nord-américaines pour ce type d'infractions.

L'amende la plus fréquente, pour un simple stationnement interdit, augmentera ainsi de 40 $ à 49 $.

Immobiliser son véhicule en double à l'heure de pointe coûtera 60 $ plutôt que 40 $.

« Les automobilistes qui gênent la circulation en se stationnant en double sur les artères, particulièrement à l'heure de pointe, causent régulièrement d'importants bouchons de circulation. Nous désirons envoyer un message clair à l'effet que ces comportements nuisent à la fluidité, en plus d'avoir des impacts collectifs non négligeables, et qu'ils doivent être éliminés », explique dans un communiqué Éric Alan Caldwell, responsable du transport au sein du comité exécutif.

Et la Ville double carrément l'amende pour stationnement illégal dans une zone réservée aux personnes handicapées, la faisant passer à 300 $ en incluant les frais de greffe.

« Les personnes en situation de handicap font face, au quotidien, à d'importants défis de mobilité. Le respect des zones qui leur sont réservées est d'autant plus primordial. En haussant le coût des amendes remises, nous souhaitons renforcer leur effet dissuasif », indique M. Caldwell.

La Ville fait valoir que les amendes n'avaient pas été haussées depuis 2009. Elle avait déjà annoncé en janvier qu'elle révisait les montants des amendes.

L'administration précédente de Denis Coderre envisageait elle aussi de les augmenter.

L'administration Plante rappelle qu'elle a aboli les « bonis Denis », qui étaient octroyés aux cadres du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour s’assurer qu’un seuil minimum de contraventions soient délivrées.

Dans son budget 2018, la Ville de Montréal prévoit engranger des revenus d'amendes et de pénalités de 206,6 millions de dollars, soit 11,4 millions de plus que dans le budget 2017.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine