Retour

Steven Blaney veut faciliter l’accès à la propriété

S'il est élu chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Steven Blaney souhaite mettre en place trois mesures afin d'améliorer l'accès à la propriété pour les jeunes familles.

Le candidat à la direction du PCC dénonce l'approche du gouvernement Trudeau qui a resserré les règles du marché hypothécaire pour, notamment, limiter la hausse des prix de l'immobilier dans les marchés en surchauffe de Vancouver et Toronto. Selon lui, ces nouvelles règles sont néfastes pour le marché dans d’autres régions.

« Actuellement, les jeunes familles n’ont pas la possibilité de s’acheter une maison », estime-t-il.

Le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis souhaite d’abord doubler le Régime d'accès à la propriété (RAP), le faisant passer de 25 000 $ à 50 000 $. « Cela correspond à une mise de fonds pour une maison de 250 000 $ », présise M. Blaney, en ajoutant que les critères de remboursement demeureraient les mêmes.

Il suggère également d'augmenter le crédit d'impôt pour l'achat d'une première habitation en le faisant passer de 5000 $ à 10 000 $.

Enfin, le député propose également de créer un nouveau crédit d'impôt pour permettre aux acheteurs de déduire jusqu'à 5000 $ d'intérêts payés sur l'hypothèque d'une résidence principale. Cette mesure s’appliquerait pendant 5 ans.

« On vient stimuler l’activité économique en soutenant la construction immobilière et résidentielle, estime M. Blaney. On vient enlever de la pression sur le marché locatif et sur le logement social puisqu’on permet à des gens qui sont à loyer d’accéder à une propriété. »

M. Blaney évalue que ces nouvelles mesures coûteraient 10 milliards de dollars pour une période de 5 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine