Retour

Surdoses d’opioïdes : l’Ontario vous demande de faire le bouche-à-bouche aux victimes

Le gouvernement ontarien apporte un changement controversé aux pratiques de réanimation recommandées en cas de surdose d'opioïdes pour y inclure le bouche-à-bouche, a appris CBC.

Jusqu’à maintenant, il était recommandé d’administrer de la naloxone, un antidote contre les opioïdes, s'il y avait une trousse à portée de main, puis de faire des compressions de la poitrine.

Toutefois, après consultation avec le Groupe provincial d'intervention d'urgence face aux opioïdes, le gouvernement demande maintenant à tout passant ou premier répondant voyant une personne en train de faire une surdose de lui faire le bouche-à-bouche, en plus de lui donner de la naloxone.

M. Poirier, directeur général de l’Association des paramédics du Canada, a milité en faveur du changement de politique en Ontario.

Il souligne qu’en cas de surdose d’opioïdes, le cerveau de la victime cesse de lui rappeler de respirer. Par ailleurs, dans certains cas, dit-il, la langue de la victime peut se replier et bloquer sa gorge, ce qui l'empêche de respirer.

Plus de mal que de bien?

L’urgentologue Aaron Orkin de l’Hôpital Mount Sinai de Toronto affirme, toutefois, que le bouche-à-bouche peut être difficile à faire.

Selon lui, l’option prioritaire dans de telles situations est de faire des compressions de la poitrine.

« On ne peut pas mourir d'une surdose d'opioïde sans avoir un arrêt cardiaque », ajoute le Dr Orkin.

Le gouvernement va de l'avant

Toutefois, en dépit de ces dissensions dans le milieu médical, de nouvelles instructions incorporant le bouche-à-bouche doivent être incluses au cours des prochaines semaines dans les trousses de naloxone distribuées par le gouvernement aux municipalités et aux services de police et d’ambulance, notamment.

Un masque protecteur en plastique pour le bouche-à-bouche sera aussi ajouté à ces trousses, pour contrer les hésitations qu'un passant pourrait avoir au sujet de cette technique de réanimation.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine