Retour

Système Phénix : un syndicat de la fonction publique demande une aide d’urgence de 1,7 M$

Les défaillances du système de paye Phénix ont entraîné de lourds problèmes de paiement des cotisations pour un des syndicats de la fonction publique, qui demande une aide d'urgence de 1,7 million de dollars au Conseil du Trésor.

L’Institut professionnel de la fonction publique du Canada, qui est un syndicat représentant plus de 58 000 professionnels du gouvernement fédéral, a commencé à avoir des problèmes dès la mise en place du système de paye Phénix, en avril 2016.

Depuis, le nombre de cas de cotisations impayées ou payées en trop n’a cessé de croître.

Pour Linda Martel, gestionnaire à l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada, c'est la première fois en près de 40 ans que le syndicat fait face à de telles difficultés.

« Cela fait 38 ans que je suis à l’institut et je n'ai jamais vu le système de paye comme il est maintenant », a assuré Mme Martel. « C’était d’autres problèmes à chaque mois, c’est pour ça qu’on est rendu à 1,7 million de dollars en arriérages depuis le mois de décembre ».

Le syndicat doté d’un système informatique sophistiqué lui permet de savoir quel est le bilan des cotisations pour chacun de ses membres.

C’est ce qui permet au syndicat de demander l’aide financière du Conseil du Trésor, avant que sa capacité à bien représenter ses membres ne soit paralysée.

« Si le problème continue, ça peut avoir un impact sur nos opérations », a fait savoir Mme Martel.

L’Alliance de la fonction publique du Canada, le plus important syndicat de fonctionnaires fédéraux au pays avec 180 000 membres, reconnaît qu’il a aussi certains problèmes de cotisation liés à Phénix.

Mais pour le moment, aucune compensation gouvernementale n’a été demandée.

Avec les informations du journaliste Stéphane Leclerc

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine