Retour

Tadoussac : des maires de la Côte-Nord demandent un pont à Philippe Couillard

Les maires de la Haute-Côte-Nord et de la Manicouagan ont profité de leur rencontre avec Philippe Couillard, mercredi, à Baie-Comeau, pour lui présenter une longue liste de demandes, dont la construction d'un pont sur la rivière Saguenay.

Selon la mairesse de Forestville, Micheline Anctil, plusieurs élus ont souligné au premier ministre qu'un pont entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine serait un levier de développement économique pour la région.

Les maires auraient précisé qu'un pont à deux voies serait suffisant.

Philippe Couillard a toutefois répondu que, pour le moment, il n'est pas question de construire un pont.

Des représentants de la Société du pont sur le Saguenay souhaitent interpeller le premier ministre à ce sujet, jeudi.

Priorités locales

Micheline Anctil avait aussi des priorités à faire valoir pour sa municipalité. « J'ai parlé du quai, de l'aéroport, du développement touristique avec la Baie Verte qui actuellement reçoit Hollywood », a raconté la mairesse de Forestville.

Le maire de Baie-Comeau, Claude Martel, a indiqué que les intervenants du monde rural ont beaucoup parlé des problèmes d'eau potable et d'eaux usées. Dans la MRC de Manicouagan, l'érosion des berges a été un sujet dominant.

Le Fonds d'appui au rayonnement des régions a aussi été au centre des discussions. L'autorisation des projets pour mars 2018 ne serait pas réaliste, a souligné le maire de Baie-Comeau.

Après sa visite à Baie-Comeau, Philippe Couillard est attendu à Sept-Îles, jeudi, où il rencontrera notamment des gens d'affaires.

Avec les informations d'Alix-Anne Turcotti et de François Robert

Plus d'articles

Commentaires