Retour

Tannés d’être entassés dans le métro? Les solutions proposées par la CTT

Chaque matin, les rames de la ligne de métro 1 sont pleines ou presque pendant 90 minutes sur le tronçon Yonge au sud de la station Bloor. La Commission de transport de Toronto (CTT) a discuté d'un rapport sur la question, jeudi.

« Les usagers sont entassés comme des sardines sur la ligne de Yonge et il n’y a pas de lumière au bout du tunnel », dénonce le groupe TTCriders.

Les solutions retenues par la CTT :

  • Plus de rames, grâce au projet de signalisation automatisée (doit être complété en 2019);
  • Une campagne de sensibilisation pour réduire les fausses alertes;
  • Des mesures pour mieux répartir les usagers sur les plateformes des stations;
  • Ajouter des trains de plus lors de délais.

L'agence municipale examinera aussi la possibilité d'ajouter un service d'autobus sur des voies réservées le long des lignes de métro les plus achalandées. Il serait également possible d'imposer des tarifs plus élevés aux heures de pointe.

Le président de la CTT, Josh Colle, pense que cette dernière proposition serait impopulaire. « Historiquement, les usagers n'étaient pas chauds à l'idée », dit-il.

Nouvelle ligne de métro

De son côté, TTCriders affirme que la seule véritable solution est de construire une nouvelle ligne de métro au centre-ville.

Le regroupement voudrait que la ligne appelée Downtown Relief soit en service dès 2031.

TTCriders enjoint les usagers de contacter le maire John Tory et la première ministre Kathleen Wynne pour faire pression sur eux en cette année électorale.

Des membres du regroupement ont distribué, jeudi matin, aux usagers à la station de métro King des trousses contenant des mots croisés pour passer le temps, alors qu’ils doivent souvent laisser plusieurs rames trop bondées avant de pouvoir monter à bord du métro.

Plus d'articles