Retour

Technique de pilotage d'aéronefs :  Couillard réitère l'exclusivité à Chicoutimi

Le premier ministre Philippe Couillard a affirmé que le Cégep de Chicoutimi conserverait l'exclusivité du programme collégial de formation de pilotes d'avions.

Il s'est voulu rassurant à ce sujet lors d'une visite au Centre québécois de formation aéronautique du Cégep de Chicoutimi.

Philippe Couillard s'est même montré intéressé par un projet de modernisation de l'école de pilotage de Chicoutimi, qui s'élèverait à 25 millions de dollars.

« Je tiens à répéter que notre gouvernement tient beaucoup à l'exclusivité des programmes de formation de nos collèges en région, et ça, c'en est un. On y tient beaucoup. Il y a une certaine pénurie de pilotes qui s'annonce à l'horizon, donc on a encore plus besoin de ce lieu de formation », fait-il valoir.

Une collaboration?

Le premier ministre n'a cependant pas fermé la porte à ce que l'école de pilotage de Chicoutimi puisse collaborer avec le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue pour la formation de pilotes.

« Il n'y aura pas d'autre DEC. Cependant, est-ce que l'Abitibi-Témiscamingue peut jouer un rôle en collaboration avec le Cégep de Chicoutimi? Ils sont très ouverts à ça, de part et d'autre », déclare Philippe Couillard.

Le directeur général du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil, a d'ailleurs réitéré lors du même point de presse son ouverture à l'égard du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.

« Comme on l'a toujours dit, depuis le début de cette histoire-là, le Cégep de Chicoutimi est ouvert à la collaboration. On va regarder un peu les approches du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, on est supposé avoir des entretiens avec eux pour pouvoir en discuter. On va voir de quelle façon on peut répondre aux besoins d'autres types de clientèle en termes de formation en aéronautique », affirme André Gobeil.

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue avait annoncé, en février dernier, le dépôt d'une demande au ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur pour offrir la Technique de pilotage d'aéronefs au campus de Val-d'Or dès 2019.

Le directeur général du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais, a affirmé qu'il visiterait le Cégep de Chicoutimi à la mi-avril et qu'il ne commenterait pas la sortie du premier ministre d'ici à cette visite.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine