Retour

Toronto épargnerait 28 millions en confiant ses garderies à des organismes

La vérificatrice générale de Toronto affirme que les 52 garderies municipales seraient mieux gérées et que la Ville pourrait offrir plus de places subventionnées si l'exploitation de ces centres de garde était confiée à des organismes sans but lucratif.

Beverly Romeo-Beehler chiffre les économies potentielles à 28 millions de dollars par année.

De l'argent que la Ville pourrait réinvestir, selon la vérificatrice, dans la création de 2200 places subventionnées additionnelles dans des garderies.

Les garderies les plus chères à Toronto

À l'heure actuelle, les 52 garderies municipales sont celles qui ont les frais de garde les plus élevés à Toronto, soit 2325 $ par mois en moyenne pour les poupons, 2070 $ pour les bambins et 1570 $ pour les enfants d'âge préscolaire.

Pourtant, ces garderies seraient déficitaires sans l'aide financière de la Ville.

La conseillère municipale Janet Davis accuse la vérificatrice de « repousser les limites de son rôle » et de ne mettre l'accent que sur l'argent.

Mme Davis ajoute que les garderies municipales desservent souvent des quartiers défavorisés et une clientèle moins nantie (grâce à des places subventionnées), qui sont boudés par les exploitants privés.

Plus d'articles