Retour

Toronto, la grande négligée du budget provincial affirme John Tory

Le maire de Toronto est déçu et frustré par le budget présenté jeudi par le gouvernement provincial. John Tory parle d'une « occasion ratée ».

Un texte de Lisa-Marie Fleurent

Le maire de la Ville Reine avait clairement identifié deux priorités et comptait sur des investissements pour les logements sociaux et le transport en commun. « Le budget de l’Ontario ne répond pas aux besoins urgents des résidents de Toronto pour un transport en commun plus long (sic) et un soutien pour le logement public », a-t-il dit vendredi.

La Ville souhaitait retrouver dans ce budget une enveloppe de 860 M$ pour aider à réparer les immeubles de la Société d'habitation de Toronto qui tombent en ruines.

Toronto dépensera environ 250 millions de dollars pour les logements sociaux cette année.

John Tory aurait voulu que la province investisse autant que le fédéral dans ce dossier.

Le maire de Toronto n’a clairement pas digéré le refus de la province de permettre le péage sur les autoroutes Gardiner et Don Valley. Selon lui, ce budget pourrait ralentir les projets d’expansions du réseau de transport en commun.

Taxe supplémentaire

John Tory se réjouit toutefois de la nouvelle taxe hôtelière, qui s’appliquera à Airbnb. « La popularité de notre ville chez les visiteurs internationaux va nous aider à garder notre ville dynamique », assure-t-il.

La création de 24 000 places en garderie en Ontario est aussi une mesure qui plait au maire Tory.

Ces deux mesures ne sont toutefois pas suffisantes à ses yeux. « Le gouvernement a tourné le dos aux Torontois », conclut John Tory.

Plus d'articles

Commentaires