Retour

Toronto : le centre-ville néo-démocrate, les conservateurs en périphérie

Le NPD a fait élire au moins neuf députés à Toronto. Il détenait deux circonscriptions à la dissolution de la Chambre.

Le député néo-démocrate de longue date Peter Tabuns a réélu dans Toronto-Danforth. Il avait été élu une première fois en 2006.

Les néo-démocrates ont aussi conservé Parkdale-High Park.

Ils ont fait des gains dans Davenport, Spadina-Fort York, University Rosedale, Toronto-St. Paul's, Scarborough-Sud-Ouest, Beaches-East York et Humber-Black Creek.

Des victoires conservatrices

Le chef conservateur Doug Ford est élu dans Etobicoke-Nord.

Son parti remporte également les deux autres circonscriptions d'Etobicoke et d'autres circonscriptions en périphérie.

Le candidat dans Scarborough-Nord, Raymond Cho, est lui aussi élu. De son côté, Stan Cho a défait le libéral David Zimmer dans Willowdale.

La déroute des libéraux

Les libéraux ont multiplié les pertes à Toronto. L'ex-ministre Michael Coteau (Don Valley-Est) est un des seuls à avoir été réélu.

En répartissant le vote de 2014 en fonction du nouveau découpage de la carte électorale, les libéraux auraient détenu 22 des 25 circonscriptions à la dissolution de la Chambre.

La première ministre sortante, Kathleen Wynne, a remporté la victoire dans sa circonscription par moins de 200 voix.

Elle a démissioné comme chef lors de son discours, en soirée.

Plus d'articles