Le conseil municipal de Toronto a adopté un règlement municipal d'urgence, mercredi, afin d'empêcher la transformation du studio de cinéma Showline, dans le secteur riverain, en site commercial.

Le règlement municipal impose un moratoire d’un an.

La conseillère municipale Paula Fletcher fait valoir que l’industrie du cinéma génère des retombées de 2 milliards de dollars.

La Ville pourrait même se porter acquéreuse du site pour protéger sa vocation à long terme.

Le studio Showline a été vendu récemment à un acheteur anonyme. Mme Fletcher craignait que le site soit converti en magasins à grande surface ou accueille des concessionnaires automobiles.

Le leader syndical Jonathan Ahee, qui représente des techniciens de film, souligne lui aussi que pour faire croître l'industrie du cinéma à Toronto, surnommée Hollywood North, la ville a besoin de « plus d'espace de cinéma, pas moins ».

Plus d'articles

Commentaires