Retour

Tracadie : le nouveau chef pompier ne démissionne plus

Le chef pompier de la Ville de Tracadie, Émilio St-Coeur, a remis sa démission mardi dernier. Coup de théâtre : il sera remplacé par nul autre que...Émilio St-Coeur.

Un texte de René Landry

Émilio St-Coeur est revenu sur sa décision de quitter la direction de la brigade. S'il semble heureux de la situation, il refuse toutefois d'expliquer pourquoi il a changé son fusil d'épaule. À la Ville de Tracadie, on laisse entendre que ce mystère pourrait être résolu lundi prochain.

Le maire de Tracadie, Denis Losier, a quant à lui expliqué que « le directeur général [de la municipalité] a été en mesure de le convaincre de rester pour un autre bout de chemin ».

« La direction travaille présentement à surmonter les défis auxquels elle fait face, explique le porte-parole de la Ville, André Leclair. Nous serons en mesure de vous mettre à jour sur la situation suite à la rencontre du conseil ce lundi 11 juin. De plus un communiqué sera publié le mardi 12 juin. »

À l'unanimité

Une conseillère municipale, Réaldine Robichaud, se réjouit de la tournure des événements.

« Émilio St-Coeur, comme chef pompier, faisait un très bon travail, affirme-t-elle. La sécurité publique, c'est une des priorités de la Ville de Tracadie. On est très contents et c'est à l'unanimité qu'on a décidé de maintenir en poste le chef pompier. On avait une solution et il semblait que cette solution était très positive des deux côtés, tant pour le chef pompier que pour l'administration municipale. »

Des commentaires mal reçus

Émilio St-Coeur a claqué la porte de la brigade des pompiers mardi dernier, moins de 24 heures après une réunion du conseil municipal. Il admet que des propos tenus à son égard à la table du conseil municipal ont contribué à sa décision.

Le maire de Tracadie, Denis Losier, s'était dit surpris de cette démission. « Dans les derniers mois, ça semblait calme, ça semblait bien aller », a-t-il dit.

La conseillère municipale Norma McGraw a remis sa démission, jeudi dernier. Il s'agit du deuxième départ d'un conseiller de la municipalité en moins d'un mois. Elle s'est dite désolée de quitter son poste de conseillère à mi-mandat. Elle a dit vouloir se « diriger dans une sphère qui lui apportera beaucoup de positif ». Jointe au téléphone, elle n'a pas voulu préciser les raisons qui ont motivé sa décision.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine