Retour

Tramways : Toronto craint d’autres retards de Bombardier

Après avoir accumulé des mois de retard dans la production des nouveaux tramways de Toronto, la Commission des transports de la Ville (CTT) craint maintenant que Bombardier ne livre pas d'ici la fin 2019 les 204 trams qu'elle a commandés.

Actuellement, Toronto a reçu 27 nouveaux tramways; 3 autres devraient arriver avant la fin du mois. Initialement, Bombardier devait avoir livré 100 véhicules à cette période-ci.

Il y a un « risque » que l'échéancier de 2019 ne soit pas respecté non plus, à la lumière des capacités de production de Bombardier à Thunder Bay, au Québec et en Europe, indique un rapport de la CTT dont les commissaires débattront mardi prochain.

C’est possible [que tous les tramways soient livrés à temps], mais actuellement il y a toujours un risque.

Andy Byford, PDG de la CTT

Tory étudie les recours légaux

Dans une lettre envoyée à Bombardier, le maire John Tory prévient que Toronto étudie la possibilité d'entreprendre d'autres recours légaux.

Il maintient notamment que les nouveaux retards de Bombardier empêchent maintenant la CTT d'assurer les services existants et qu'un programme de remise en état de vieux tramways a dû être entrepris en catastrophe par le transporteur.

En plus de ce programme de « plusieurs millions de dollars », des autobus doivent maintenant desservir certains parcours de tramways pour assurer un niveau de service que le maire dit être le « minimum requis » .

Compensations?

La CTT continue à réclamer une indemnité en vertu du contrat pour les retards accumulés jusqu'à maintenant, qui forcent Toronto à investir des millions de dollars dans la réparation de ses vieux tramways.

M. Byford n’exclut pas non plus une poursuite judiciaire.

De son côté, le porte-parole de Bombardier, Marc-André Lefebvre, refuse de commenter la possibilité d'indemnités. Il assure toutefois que l'échéancier de 2019 sera respecté.

Bombardier a entièrement confiance qu'elle a déployé toutes les ressources nécessaires pour s'assurer que nous allons livrer les 204 voitures d'ici la fin de 2019.

Marc-André Lefebvre, porte-parole de Bombardier

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine