Retour

Trans Mountain : l’Alberta menace d’être « très agressive » contre la C.-B.

« Nous agirons de façon très agressive ». La première ministre albertaine Rachel Notley a servi cet avertissement à son homologue de Colombie-Britannique John Horgan au cours d'une conversation dimanche soir.

Le gouvernement de Rachel Notley doit déposer dans la semaine un projet de loi qui lui permettrait d’imposer des sanctions sur les livraisons de gaz naturel et de pétrole vers la Colombie-Britannique.

La dirigeante albertaine pense qu’il n’est « peut-être pas exagéré » de parler de crise constitutionnelle en raison de l’opposition active de Victoria à l’expansion du pipeline existant, malgré l’approbation du gouvernement fédéral.

« Si le Fédéral laisse son autorité être remise en cause de cette façon, si l’intérêt national est abandonné aux extrémistes [...], les conséquences pourraient abîmer la fibre de la Confédération », a mis en garde la première ministre, qui a pris la parole devant la presse, en ouverture d’une réunion de son cabinet à Edmonton.

Ces déclarations interviennent alors que l’entreprise Kinder Morgan laisse planer la menace d’un abandon du projet.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine