Retour

Transferts en santé : l’opposition accuse le gouvernement Gallant de détourner des fonds

Les partis d'opposition à Fredericton accusent le gouvernement Gallant d'utiliser une partie des fonds de l'entente conclue avec Ottawa sur le financement des soins de santé à des fins autres que ceux prévus dans l'entente, c'est-à-dire les soins à domicile et les soins communautaires.

Ils ont appris en comité parlementaire qu’une partie des 12,4 millions de dollars reçus jusqu’ici serviront à financer l’entente que le gouvernement Gallant a conclue avec l’entreprise Medavie, qui prendra en charge les programmes Télé-Soins et extra-mural.

Ces 12,4 millions seront répartis comme suit :

  • 4,7 M$ pour l'intégration des Télé-soins 811, l’extra-mural et les services ambulanciers;
  • 1 M$ pour accroître l’effectif de l’extra-mural;
  • 4,2 M$ pour mettre en place des dossiers électroniques à l’extra-mural;
  • 2,5 M$ pour les soins palliatifs.

Selon le chef du Parti vert, David Coon, il est inacceptable qu’une partie de l’argent ne serve pas à améliorer les soins aux usagers.

L’opposition estime que cette utilisation des fonds destinée aux soins à domicile est en contradiction avec la volonté affichée du gouvernement Gallant d’améliorer les soins offerts aux personnes âgées qui restent chez eux.

« Le gouvernement n'arrête pas de dire qu'il veut aider les aînés à demeurer chez eux et dans leur communauté plus longtemps en leur offrant un meilleur soutien à domicile, mais ces dépenses ne feront rien pour aider les aînés à vieillir chez eux. », déclare David Coon.

Nous tentons d’obtenir des explications du gouvernement Gallant.

Avec les informations de Michel Corriveau

Plus d'articles