Retour

Transformer les déchêts en énergie renouvelable dans la région Chaleur au N.-B.

La Commission des services régionaux Chaleur du Nouveau-Brunswick a annoncé avec fierté la signature d'une entente, en collaboration avec Énergie Nouveau-Brunswick (NB) et le gouvernement provincial, dans le but de produire de l'électricité à partir de déchets résidentiels.

L’énergie sera produite à partir de méthane au site d'enfouissement des déchets de la région Chaleur, à Allardville. Selon les estimations d’Énergie NB, la quantité d’électricité produite sera suffisante pour alimenter près de 140 foyers dans la région.

« Cette initiative fera progresser nos efforts collectifs visant à réduire notre empreinte carbone et à lutter contre les effets des changements climatiques », affirme le ministre de l'Environnement et des Gouvernements locaux, Serge Rousselle.

L’installation de la région Chaleur se joint maintenant à trois autres installations de production d’énergie de la sorte, soit celles de Fredericton, Edmundston et Moncton.

Le maire de Beresford et président de la Commission de services régionaux Chaleur, Jean-Guy Brant se réjouit de l’annonce. Le projet était dans la mire des membres de la Commission depuis près d’une décennie et le serra encore pour quelques années.

« Ça va prendre six, voir sept ans avant que ça se concrétise et que ça devient rentable [...] pour la génératrice, c’est déjà 1 million de dollars », explique-t-il.

Dès l’automne 2018, le méthane sera récupéré et brûlé afin d’en extraire l’électricité. Énergie NB affirme que les résultats seront environ 30 fois moins nocifs pour l’environnement.

Plus d'articles

Commentaires