Retour

« Travaux de rafistolage » sur la 132 à Tourelle: le MTQ se défend

La ministre déléguée aux transports du Québec, Véronyque Tremblay, affirme que les travaux de « rafistolage de fortune » à Tourelle, décriés par le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, n'étaient pas des travaux aux yeux du MTQ.

Un texte de Félix Morrissette-Beaulieu d'après une entrevue diffusée à l'émission Au coeur du monde

« Je me suis informée et ce ne sont pas des travaux. Les employés se sont servi de poteaux de circulation non pas pour faire un mur, mais comme guide, pour voir si, en plaçant ça comme ça, eux, quand ils circulent [...] ils peuvent voir si ça l'a bougé », indique Véronyque Tremblay.

« Ce n'était pas un mur pour retenir », tient à mentionner la sous-ministre, qui assure que la sécurité des citoyens n'est pas compromise.

« C'est sécuritaire. Pour ce qui est de la route 132, elle a été construit sur du roc. »

Lundi, le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, a qualifié de« rafistolage de fortune » et « d'honteux requinquage » ces installations réalisées par le ministère des Transports au cours des dernières années pour soutenir la chaussée.

Des résidents du secteur de Tourelle, à Sainte-Anne-des-Monts, demandent des travaux majeurs pour que deux portions de la route 132 qui reposent au sommet d'une falaise ne s'affaissent pas.

Travaux à venir

« Nous sommes à planifier le remplacement des deux murs. Pour ce qui est du mur en caisson en bois, le Ministère en est à compléter l'avant-projet préliminaire. L'arpentage et les sondages ont été réalisés. Le concept reste à définir », indique Véronyque Tremblay.

Le Ministère va également réaliser un projet de stabilisation du talus sur une longueur de 50 mètres pour remplacer le mur actuel. Ce contrat a été octroyé la semaine dernière, précise Mme Tremblay

« Les travaux seront complétés d'ici trois ans, maximum », indique la ministre déléguée.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine