Retour

Traversiers à Tadoussac : Québec demande des comptes à Chantier Davie

Le ministre des Transports, Laurent Lessard, ordonne une vérification interne afin de faire la lumière sur la construction des deux navires de la Société des traversiers du Québec par Chantier Davie, qui accuse un nouveau retard.

Un texte de Nicolas Vigneault

L'un des traversiers que construit le chantier naval de Lévis devait être livré le 31 octobre. « On me dit qu'il est avancé, mais qu'il n'est pas complété et le deuxième est à être complété en décembre », indique le ministre Lessard en entrevue à Radio-Canada, confirmant ainsi que le premier navire ne sera pas livré à temps.

Initialement, les deux traversiers qui doivent faire le lien entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine devaient être livrés au gouvernement en juillet dernier, avant qu'un différend sur les coûts de construction n'éclate avec Chantier Davie.

Depuis qu'il est entré en poste, le ministre Lessard soutient avoir eu trois rencontres dans le dossier afin de dénouer l'impasse.

« On enclenche cette procédure là pour aller faire la vérification par quelqu'un qui est spécialiste pour savoir dans quel échéancier ils peuvent livrer et combien ça coûte pour livrer les deux navires », précise Laurent Lessard qui se dit préoccupé par la situation.

Au départ, le gouvernement du Québec a octroyé un contrat clé en main à la Davie pour la construction de deux traversiers au coût de 125 millions de dollars.

En cours de route, le constructeur a indiqué qu'il aurait besoin de 20 millions de plus pour finaliser les travaux, notamment en raison d'un désaccord concernant les plans et devis.

« C'est un contrat clé en main, je ne devrais pas avoir à me préoccuper. Un contrat clé en main, savez-vous quoi, tu encaisses le chèque, mais tu livres des bateaux. Si t'encaisses le chèque, puis tu ne livres pas de bateaux, y'a un problème dans la relation », peste le ministre des Transports.

Le ministère des Transports devrait choisir d'ici deux semaines le vérificateur qui analysera la situation. Il nous a été impossible de joindre Chantier Davie vendredi.

Plus d'articles